Accueil Vie Quotidienne Sandy Hook

Sandy Hook

écrit par Sarah 15 décembre 2012
Sandy Hook shooting

A la base, je préparais un article pour ma série sur les habitudes américaines. Et puis Sandy Hook est arrivé.

Sandy Hook, c’est le nom de l’école élémentaire de la petite ville de Newtown, Connecticut qui fait la une des journaux depuis hier.

Pourquoi?

Parce que hier, vendredi 14 décembre aux alentours de 9h du matin, Adam Lanza, 20 ans, fils d’une institutrice de l’école, est entré armé dans l’école grâce à la principale qui l’a reconnu. Et c’est là qu’il a ouvert le feu.

Il a tué un total de 27 personnes dont 20 enfants de moins de 10 ans.

Après le cinéma et le centre commercial, maintenant on ne peut même plus aller à l’école élémentaire tranquille!

En tant que français, de un vous n’avez peu être pas eu l’information mais de deux surtout on se dit:

Mais pourquoi les armes ne sont-elles pas bannies aux USA?? Quand on peut acheter ses munitions chez Wal-Mart, c’est normal que ce soient des malades de la gâchette!

Seulement voila, c’est pas aussi simple que ça, malheureusement… C’est un sujet controversé donc je vais m’efforcer de donner les arguments deux cotés. Attention, mon avis s’est glissé dans cet article, saurez-vous le retrouver?

Ce qu’il faut savoir c’est que le port d’armes est autorisé depuis 1791 dans la Constitution américaine et que c’est devenu un des lobbies les plus importants des Etats-Unis.

Le débat se relance à chaque fois qu’un événement comme celui-ci arrive mais la NRA (National Riffle Association), le plus gros lobby américain pro-armes, est toujours là pour dire que ce n’est pas la faute des armes, c’est la faute de gens. Ils gagnent un nombre infini de procès contre des institutions (des mairies notamment) qui essayaient réguler le port d’armes, sous couvert du 2eme amendement.

Guns don’t kill people, People kill people.

Argument imparable n’est-ce pas?

Si vous avez entendu le discours de Barack Obama, vous avez pu vous rendre compte que la question des armes n’est que vaguement abordée. Même les politiques ont peur de s’attirer les foudres de la NRA. La NRA répond que si vous bannissez les armes, ce sont les gens qui respectent les lois qui vont être victimes de ceux qui ne les respetent pas. En effet, si vous êtes attaqué par une personne ayant obtenu son arme illégalement mais que vous n’en avez pas car vous respectez la loi, et bien c’est vous la victime. D’où leur intention de faire comprendre aux gens qu’il faut toujours garder une arme chargée sur soi.

Sandy Hook

D’un côté on se dit que c’est quand même débile de penser que porter une arme apporte une certaine protection, et puis on découvre que depuis que le port d’armes dissimulée est obligatoire dans deux villes du Texas, le taux d’homicide provoqué par des armes frôle le zéro dans ces villes.

Et aussi, quand on se renseigne un peu, on découvre que le Canada a des règles encore plus laxistes que les États-Unis et pourtant ils n’ont pas autant de violences liées aux armes.

Voilà pourquoi c’est pas si simple. Il s’agit de changer la mentalité des gens et de leur ouvrir les yeux sur ce qu’est une arme. Certains la voit comme un outil de chasse, d’autres comme une protection. Et quand il s’agit de changer la mentalité des gens, c’est là que ça se complique…

Tu aimeras aussi...