Accueil ExpatriationProcédures et Travail Comment rédiger un CV au format américain

Comment rédiger un CV au format américain

écrit par Sarah 27 janvier 2016

Dans cet article je t’ai décrit comment j’avais trouvé mon stage et mon travail aux Etats-Unis. Aujourd’hui, je vais parler d’un outil comme qui dirait CRUCIAL au processus : le CV. Ça sert pas mal dans l’affaire.

nuage mots clés CV

 Plus j’avance dans la vie « active », plus je me rends compte à quel point les cours qui portaient sur le sujet à l’école essayaient tout simplement de remplir une heure de mon temps avec des concepts plus farfelus les uns que les autres. J’ai dû refaire mon CV une bonne vingtaine de fois toujours avec la consigne de « retenir l’attention » du mec des Ressources Humaines. Alors j’ai mis des belles photos, des dégradés bleus, des lignes, une belle police (pas du Comic Sans il y en a marre depuis 1993), une justification « originale », sur une page, parfois sur deux parce que le prof disait « c’est pas grave, il faut que ce soit lisible et agréable ». J’ai même fait un CV vidéo pour te dire. Pour le CV anglophone, rien de plus simple, on traduit tout et on garde le même format. On s’en fout hein !

Etablir son meilleur profil

Ce qu’il faut savoir à propos des gens des ressources humaines c’est qu’ils ont pas besoin d’un beau CV pour égayer leur journée. Voir un CV façon calligramme ça va plutôt les énerver au final. Pourquoi ? Parce le mec des RH, il est rodé en CV, il sait où ses yeux doivent aller pour chercher l’info dont il a besoin, donc un format qui va le forcer à TOUT lire ça va le frustrer et surtout, ça va lui donner l’impression que tu as beaucoup trop de temps pour toi et que tu brodes sur ton manque d’expérience.

Aussi lorsqu’on postule aux Etats-Unis, le format français juste traduit en anglais ne suffit absolument pas. Je vais donc te donner quelques conseils pour que tu puisses l’adapter correctement.

  • On parle d’un Resume (prononce comme notre résumé à nous) aux Etats-Unis.
  • Pas de photo du tout. Outre le fait de divertir l’attention de le/la responsable RH sur tes qualifications, beaucoup d’entreprises sont encore très réticentes à l’idée ne serait-ce que de regarder une candidature qui possède une photo. Pourquoi ? Car les américains sont les rois des procès et que mettre une photo sur votre Resume est un risque pour eux d’être poursuivi pour discrimination s’ils ne vous choisissent pas. Donc pas de photo, ni de date de naissance (en plus, ça fait gagné de la place). Sauf LinkedIn. LinkedIn c’est différent, je ne sais pas pourquoi. C’est peut-être une espèce de contrat social.
  • Si tu es encore à l’école ou fraichement sorti de l’école : tout sur une page.
  • On commence toutes ses phrases par un verbe actif (présent pour un poste en cours, passé pour les postes précédents) et on s’approprie l’entreprise dont on parle:
    Ex:           Communication d’information clés en interne devient Communicated key information to our internal teams
    Amelioration des procedures par l’identification des XXX devient Improved processes by identifying XXX
  • Pour les langues, on fait comme LinkedIn : Native ou Bilingual, Fluent ou Full professional proficiency, Limited working proficiency, Elementary proficiency
  • Choisir une « Success Story » pour chaque poste en option.
  • Pas de folie dans la police.

Et dans quel ordre?

Example CV americain
Plus grand ici

J’ai eu des réponses contradictoires là-dessus donc je pense que ça depend d’où tu en es dans ta carrière. Plus tu as de l’expérience, plus la section Education descend dans l’ordre d’apparition. Le CV d’un VP mettra plus en avant ses expériences professionnelles que ses diplômes par exemple.

Mon dernier conseil serait de changer son CV en fonction de l’offre à laquelle on répond mais c’est pareil en France (c’est super long, je le concède). Fais bien en sorte d’utiliser les mots clés qui ressortent de l’annonce comme étant quelque chose lié à ton expérience.

Voici pour finir une photo du mien. Il est pas à jour évidemment car j’ai changé de travail, mais j’ai décidé au lieu du Summary de mettre un projet « concret » (comprendre: classe prise lors de mon échange à Drexel, qui parlerait à un recruteur américain genre « t’as bien vu que j’ai étudié aux States hein!!??).

Example CV américain
Après le contenu, c’est un peu à toi de jouer quand même!

Tu aimeras aussi...

3 commentaires

Marc 8 juin 2016 à 18:59

Bonjour,

On ne parle pas de titre ou d'accroche dans le CV. En France, c'est important car on le sait, les CV sont lus en quelques secondes, et en résumant son projet ou son parcours avec une accroche, on permet au recruteur de tout de suite voir que le CV est dans la cible. Dans un pays aussi pragmatique que les Etats-Unis, j'aurais tendance à croire qu'une ou deux lignes d'introduction sur le CV serait important. Quelle expérience en avez-vous ?

Répondre
cigale ou fourmi 28 janvier 2016 à 10:55

Coucou Sarah,
Je ne vais pas vivre aux US et j'ai déjà un métier qui d'ailleurs ne requiert pas de CV, mais j'ai adoré lire ton article.
Je trouve ce que tu dis très instructif.
De toute façon, depuis toujours, le mode de vie à l'américaine m'a toujours beaucoup intéressée.

Et je suis ok avec le fait qu'il n'y a pas besoin de faire une oeuvre d'art pour attirer l'attention du recruteur. L'expérience fait le gros du boulot!
Bises!

Répondre
gillardmarine1507 28 janvier 2016 à 02:08

Merci pour les infos! Je ne vais rechercher du taf tout de suite, mais l'année prochaine surement!
Petite question, ici si tu te démarque avec un CV "original" style : une tablette de chocolat par exemple.. ça fait rire et puis voilà où ça fait plutôt esprit d'initiative et "elle a du culot celle là, je l'embauche"? lol

Répondre

Laisse ton commentaire