Accueil VoyagesExpress City Guide Express City Guide – Un weekend à Miami

Express City Guide – Un weekend à Miami

écrit par Sarah 25 janvier 2017
Express City Guide – Un weekend à Miami

Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu sais que le week-end dernier, j’étais à Miami en express, pour un jour et demi si je veux être précise. Encore plus court que la dernière fois finalement, sauf que c’est une autre copine qui y vit maintenant, ma témouine Charlotte. Petit week-end tranquillos entre boobs, qui d’ailleurs risque de va se reproduire assez souvent puisque Miami n’est qu’à 3 h d’avion de Philadelphie, peccadille !

Voici donc un déroulé de ce que j’ai fait et qu’il est donc possible de faire pour un week-end express au soleil.

Je suis arrivé à 18h à l’aéroport de Miami et on avait un diner donc pas grand-chose à rapporter sur le sujet.

Pour déconner, je te raconte quand même notre aventure UberPool. C’est fabuleux cette technologie vraiment, entre 2$ et 4,99$ pour chaque course, tu peux quand même bouger beaucoup quoi. Par contre, UberPool ça veut aussi dire que tu peux te retrouver à faire un détour en plein Little Haïti de nuit, sur des ruelles non pavées en cul-de-sac, à attendre Dexter (ce nom pour quelqu’un qui vit à Miami, je suis désolée mais ça me fout l’angoisse déjà) en ayant les teneurs de murs et autres mecs chelous devants leurs porches, des meufs avec un bonnet de bain qui se baladent (TRUE STORY sur la vie de ma mère– coucou maman) qui matent ta voiture passer 3-4 fois en se demandant ce que tu fous là. Et à la place de Dexter, tu peux aussi avoir un mec random qui rentre dans la caisse et qui, après un échange surréaliste avec le conducteur Uber révélant qu’il n’est pas Dexter, « Eduardo ? No, Victor, Dexter ? No Alex, Eduardo? No soy Victor yo », ferme QUAND MÊME LA PORTIÈRE de la caisse. Avec lui dedans. Est-ce qu’on peut se barrer là, c’est quoi ce traquenard? Il finit par sortir de la caisse et se diriger vers une autre voiture qui se trouve ne pas être son Uber NON PLUS et on voit une jeune femme sortir tant bien que mal d’une autre voiture, aidée par des mecs devant leurs marches. 20 secondes plus tard, les 2 minutes d’attentes réglementaires sont écoulées et on se barre de là en mode braqueurs de banque. Sorry Dexter.

Alors moi, je suis une petite minette de Paris mais je suis quand même gosse d’africains donc j’ai eu un méga flash-back du bled, le Cap-Vert. Un mini relent de nostalgie, et de hâte parce que j’y vais en Mars, mais aussi un gros WTF je suis quand même aux US là. Mi-figue mi-raisin le bordel. Entre crise de rire et panique, c’était fabuleux.

Le lendemain, c’est réveil aux aurores, 8h du mat’ pour un petit cours de yoga gratuit sur Bayfront Park, tout près du port. Autre ambiance, mais c’est aussi dans ce parc que se tient l’UMF (Ultra Music Festival), LE festival électro de l’année du monde, que dis-je de l’univers, du 24 au 26 mars.

Après le Yoga, c’est direction Oh My Gosh, Brigadeiros, sur Coral Way pour déguster un cappuccino au Nutella, rendu viral par la video de Insider Food sur Facebook. On y arrive à 10h30 mais ils n’ouvert qu’à 11h donc on en profite pour me faire épiler les sourcils au fil, marcher un peu sur Coral Way. 11h, nous sommes toutes seules dans le coffee shop. Je suis un peu surprise, je pensais que ça allait être la folie avec le pouvoir de Facebook! Tant mieux, on a le temps de se détendre et de boire notre café tranquille. On essaye un brigadeiro chacune, friandise brésilienne consistant d’une petite boule de chocolat et lait concentré et puis je me souviens que le lait concentré, c’était la cam de mon bro’, pas moi. C’est dense et très sucré, ça reste bien fat dans la bouche. Petit, mais sacrément costaud!

Miami Beach Weekend OMG Brigadeiros

Après un arrêt rapide à l’appart et plus de photos de la vue, le plan ensuite, c’est de louer des vélos, les CitiBikes, la version Miami de Indego (ou l’inverse, ils étaient clairement installés avant ceux de Philly) direction Miami Beach en passant par les Venitian Islands. Ça manque de photos parce qu’on avait la dalle et comme la dernière fois, je ne maîtrise toujours pas le combo vélo + photo. Par contre, selfie à l’arrêt pendant la levée d’un pont oui ! (Sorry Cha!)

Arrivées sur Miami Beach, l’épisode UberPool est clairement gravé dans nos mémoires, on s’arrête manger haïtien chez Tap Tap.

Pour digérer, arrêt sur la plage où on tente une petite sieste vite interrompue par un mix entre Brice de Nice et José d’Helene et les garçons, en pleine démonstration de tambourin devant deux femmes ébahies pas du tout. Ocean Drive, c’est ensuite le passage obligé à Miami, c’est un peu comme les Champs sur Paris. On aime, mais on déteste à la fois. La rue consiste en un déroulement continu de bars et d’hôtel avec piscine à la musique super forte façon boites de nuit, d’architectures Art Déco, un défilé de voitures tapes à l’œil et autres endroits touristiques du genre.

Si l’ambiance te plait, pose-toi sur une terrasse et bois-y un cocktail, c’est une expérience en soit vraiment de voir les gens défiler. Cha, elle, me confesse que lorsqu’elle a débarqué à Miami en voyage de reconnaissance, elle a claqué du cul en imaginant que Miami c’était ça. Le too-much, le bling-bling. Les gens y viennent pour flâner, voir et se faire voir. C’est fun mais c’est particulier, il faut le prendre au deuxième degré.

On passe notre chemin et on préfère aller se poser boire un coup dans un endroit plus calme, en fait pas tellement, en bord de mer et en plein air, The Standard, sur une des Venitian Islands, en passant par Lincoln Road et moi je deviens gaga devant le coucher du soleil, c’est la faute du champagne rosé, ouais je fais ma meuf qui boit du champagne en fin d’aprem, qu’est-ce que tu me veux.

Miami Beach Weekend Venetian Island The Standard

Pour finir, c’est direction Wynwood pour le diner, quartier au nord de Downtown Miami. Il est connu pour ses fresques sur les murs. Tu vas râler mais je garde ça pour un prochain voyage parce qu’il mérite une visite de jour donc je préfère te laisser avec ses quelques photos !

On fait quand même pas mal de choses en un week-end, n’est-ce pas?


Tu visites Miami? N’hésitez pas à réserver à l’avance tes activités à faire sur place sur le site de Ceetiz qui en propose un choix énorme ! Par exemple, le Pass Floride qui donne accès à 3, 4 ou 5 activités parmi les meilleures de la ville (dispo à -37%), un tour de la ville en bus, ou encore mieux une visite du parc national des Everglades et ta rencontre avec les alligators !


Tu aimeras aussi...

9 commentaires

Alexandra 31 janvier 2017 - 10:11

très beau séjour et très belles photos

http://uma-grande-aventura.blogspot.pt/

Répondre
Sarah 31 janvier 2017 - 11:05

Merci!

Répondre
Lily&Cats 30 janvier 2017 - 14:52

J’adore ! Article super bien présenté et… séjour de rêve *_*

Lily&Cats ♡

Répondre
Diablotine 29 janvier 2017 - 13:08

Coucou!

Merci pour la belle évasion!
Bonne soirée

Répondre
Sarah 29 janvier 2017 - 14:16

Merci d’être passée!

Répondre
Laura de BBxMarmotte 28 janvier 2017 - 11:01

Les photos donnent envie ! Bon, mis à part le côté bling bling que je n’aime pas 😛 J’espère y aller moi aussi un jour 🙂

Répondre
Sarah 28 janvier 2017 - 15:38

C’est sur qu’avec le temps qu’il fait ailleurs, le soleil donne envie! Le bling bling s’évite facilement je pense!

Répondre
Sherie 25 janvier 2017 - 14:46

Cet article n’est pas tombé sous les yeux d’une aveugle 😉

Répondre
Sarah 25 janvier 2017 - 15:23

Cool! J’attends les photos!

Répondre

Laisser un commentaire