Accueil Coutumes et habitudes américaines Ces petites habitudes américaines qui facilitent la vie…

Ces petites habitudes américaines qui facilitent la vie…

écrit par Sarah 9 décembre 2012

Qui me facilitent la vie

Les doggy-bags et les BYOB

Vous le savez surement mais aux Etats-Unis, les portions sont trèèèès généreuses.

Sabrina's Pancakes!! Best Pancakes in Philly
Les portions de Sabrina’s, un des meilleurs brunch de Philadelphie

Tellement généreuses que j’ai surpris une conversation entre deux de mes collègues qui se moquaient des portions à l’européenne qui pour eux correspondent à la taille de leur accompagnement! Mon petit estomac (haha) d’européenne n’est pas encore bien adapté aux proportions de certaines assiettes américaines. Du coup, je suis bien contente de profiter de leurs doggy-bags. Si vous ne finissez pas votre assiette vous avez la possibilité de demander une boite afin de ramener le reste chez vous. J’aime bien parce que ça évite le gâchis et en plus, vous en avez vraiment pour votre argent puisque vous gardez ce que vous avez acheté.

Et puis si c’était bien bon vous pouvez remettre ça le lendemain devant la télé!

DoggyBag
Un doggy-bag

Toujours dans la restauration, il y a une deuxième chose qui me rend la vie plus facile. Ce sont les restaurants BYOB. BYOB signifie Bring Your Own Bottle, « Amener votre Bouteille ». Comme en France, pour pouvoir servir de l’alcool, les commerces doivent posséder une licence. Certains restaurants décident de ne pas acheter cette licence car elle coûte cher notamment à cause de l’assurance qui doit être acheter avec.

Ces restaurants ont donc une autre licence qui leur coûte $2,000 par an et qui leur permet de proposer aux clients de ramener leurs propres bouteilles de chez eux et de la consommer pendant leur dîner. C’est beaucoup plus facile parce que cela veut dire que:

  • on ne paye pas sa bouteille trois fois son prix
  • on peut la ramener chez soi si on ne la termine pas
  • on peut ramener autant de bouteilles que l’on veut!

Le « Cash-Back »

Aux États-Unis, les retraits bancaires ne sont pas aussi simple qu’en France. Enfin techniquement oui mais au niveau des frais c’est différent. Si vous avez un compte HSBC et donc une carte  de débit* HSBC, vous pouvez retirer dans tous les distributeurs HSBC sans frais.

Par contre, si vous allez retirer dans un distributeur de Bank of America, HSBC va vous compter des frais pour avoir utilisé une autre banque et Bank of America va aussi vous compter des frais puisque vous n’êtes pas un client!

Ça devient vite cher. 

En plus de ces distributeurs, certains établissements ont leur propre distributeur de billets (restaurants, lavomatique, pharmacie, bars) et en général lors d’un retrait, il vous indique  direct que les frais pour retirer sont de $2 voire plus ($4 à Atlantic City). En plus, votre banque va aussi vous prendre des frais. Bref, mieux vaut soit retirer beaucoup d’un coup, soit avoir une banque qui a des guichets partout. Et ce n’est pas le cas de tout le monde. Genre moi je suis chez HSBC et il n’y a que deux guichets en ville…

Mais voila! Les américains ont pensé à tout. Ils ont inventé le Cash-Back.

Le Cash-Back, c’est trop bien. Vous allez faire vos courses dans un supermarché et le tout revient à, disons $15. Au moment de payer avec votre carte de débit*, vous avez cet écran.

Cash-Back
Voulez-vous du liquide?
En gros, si vous avez besoin de liquide, le supermarché va agir en tant que distributeur! Si vous avez besoin de $20, ils sont rajoutés à votre total et votre carte sera débité de $35 mais le caissier vous en rendra $20 en liquide! Hop! Pas de frais!
* J’insiste un peu sur la carte de débit parce qu’ici il y a une grosse différence entre une carte de crédit et une carte de débit. Je prépare un article dessus pour expliquer.

Tu aimeras aussi...