Accueil VoyagesExpress City Guide Express city Guide – Portland, la ville « weird » de l’Oregon

Express city Guide – Portland, la ville « weird » de l’Oregon

écrit par Sarah 12 août 2017
Express city Guide – Portland, la ville « weird » de l’Oregon

Je suis plutôt rapide ce coup-ci n’est-ce pas ? À peine rentrée que je t’en parle déjà. Si tu ne savais pas, j’étais à Portland dans l’Oregon la semaine dernière pour le mariage d’un des meilleurs amis de Mr. Mine. La mariée vient du coin et c’était donc l’occasion parfaite pour aller sur la côte Ouest des États-Unis pour la première fois. Nous y avons passé un peu moins d’une semaine mais t’inquiète que cette fois-ci, on y a été PRÉPARÉ ! C’est fini les voyages à l’arrache, même s’il y a du très bon à errer sans but précis. J’en avais tellement entendu parlé de Portland, que ce soit par la mariée elle-même ou par des gens qui y sont allés que je voulais avoir un plan pour savoir que voir. Nous avions deux jours complets sur Portland avant de devoir nous rendre à Hood River pour le mariage. J’ai donc acheté des guides qui ont bien fait rigoler Mr Mine. C’est simple, il s’est foutu de ma gueule non-stop. Clairement, je ne vois pas comment mon organisation version OCD lui est complètement passée sous le nez depuis les six ans qu’on est ensemble mais je suis quand même Manager de Projet dans la vie de tous les jours. J’aime avoir un plan !

Je m’égare, ça commence bien.

Pour le logement, c’était AirBnb dans le quartier de Northwest/Nob Hill de Portland. Nous avions décidé de faire la ville sans louer de voiture, donc nous n’avons pas pu nous déplacer dans la partie Est de la ville, celle qui se trouve de l’autre côté de la Willamette River, fleuve qui sépare la ville d’Est en Ouest. En deux jours que l’on voulait quand même être tranquille, je pense que c’était une bonne idée de se concentrer sur la partie Ouest, où il y a quand même beaucoup à voir.

Portland Oregon Pearl district

Si certaines de mes photos sont brumeuses ou grisâtres, ce n’est pas faute de retouches, mais c’est pour cause d’immenses feux de forêt en Colombie-Britannique au Canada qui font malheureusement encore des ravages à l’heure à laquelle je te parle. Les températures avoisinant les 45°C n’ont pas aidé non plus.

Premier jour: Nob Hill, Pearl District et Downtown

Pour le premier jour, le plan c’est de découvrir un peu le quartier dans lequel nous sommes installés ainsi que le Pearl District.

Portland Oregon Custom House

Pour commencer la journée, c’est petit-déjeuner chez Ken’s Artisan Bakery, connue pour ses pâtisseries à la française (bah quoi ? faut bien combler les petits manques quand on peut non ?). Les prix, eux, ne sont pas du tout à la française, 4€ la baguette.

Portland Oregon Ken's Artisan Bakery

Ken’s Artisan Bakery
338 NW 21st Ave,
Portland, OR 97209

Le Pearl District est connu comme étant le « Soho » de Portland, qui a fini sa transition hipster. On y trouve donc beaucoup de galeries d’art, de complexes immobiliers ultra modernes, de studio de yoga. Logique donc on y trouve des marques connues comme LuluLemon, Athleta, Whole Foods etc.

Portland Oregon Fleurs

C’est aussi dans le Pearl District, sur Burnside Street, que l’on trouve Powell’s City of Books dans lequel Mr Mine et moi avons surement passé une bonne heure. Il s’agit de la plus grande librairie indépendante du monde, avec plus de 4 million de livres à la vente repartis en plus de 3 500 catégories. Si la librairie principale occupe un bloc entier, c’est en fait une chaîne que l’on peut retrouver à différents endroits de Portland.

Portland Oregon Powells booksPortland Oregon Powells books

J’ai trouvé l’endroit vraiment super, il a un petit côté bibliothèque, avec le fait qu’ils vendent des livres uses et d’occasions, les gens qui lisent dans les allées et le café qui se trouve à l’étage. On y trouve vraiment vraiment tout.

Portland Oregon

Powell’s City of Books
1005 W Burnside St,
Portland, OR 97209

L’arrêt suivant, c’est Chinatown/Old Town pour faire un tour dans le Lan Su Chinese Garden, ce jardin chinois conçu et créé en Chine en 2001 et qui a été transporté (presque) tel quel dans le cœur de Portland. Je t’en parlerai dans un prochain article un peu plus en détail dans un prochain article. Je dois dire que Old Town m’a complètement déçue. Je ne sais pas trop ce à quoi je m’attendais ; j’ai surement trop pris l’habitude des vielles-villes américaines ou européens dans lesquelles on ressent vraiment l’histoire de la ville, avec des monuments à voir où les rues sont charmantes, plus intimes, les maisons anciennes et mignonnes avec des petites boutiques et des petits commerces.

Portland Oregon Chinatown

Bref, l’Old Town de Portland, c’est rien de tout cela. C’est mêlé avec Chinatown sans vraiment en avoir l’âme, les boutiques, restaurants ou la démographie, si je puis dire, d’un Chinatown. L’architecture témoigne encore de l’histoire de la ville mais c’est plutôt délabré, les deux ou trois seuls restaurants n’inspirent pas forcement confiance et allez soyons francs, je vais le dire, il y a nombre impressionnant de gens douteux qui campent en plein milieu des rues et des parcs. C’est quelque chose que l’on retrouve dans Portland en général mais c’est beaucoup plus prononcé dans cette partie de la ville. On quitte le quartier avec un « Bof! ». Si tu as vu la Porte de Chinatown et le jardin, c’est à peu près tout ce qu’il y a de chinois.

Portland Oregon Chinatown

Lan Su Chinese Garden
239 NW Everett St,
Portland, OR 97209

Une fois Old Town Chinatown derrière nous, avant d’entrer officiellement sur Downtown, nous tombons sur Voodoo Doughnuts, LE doughnut store de Portland. Du coup, on commence par le dessert en testant deux doughnuts. Je t’en parlerai dans un prochain article puisque moi, reine du sucre, j’ai décidé de faire un Doughnut Tour des quatre magasins de doughnuts qui se font gentiment la guerre à Portland.

Portland Oregon Alder Food cart pod

Pour le déjeuner et avec un tout petit peu de place dans l’estomac, c’est direction l’Alder Street Food Cart Pod, l’un des nombreux pods de Portland que l’on peut trouver pour manger rapidement. Pour une carte des pods, c’est par ici. Celui d’Alder Street regroupe plus de 60 food trucks. Pas de bol, il fait tellement chaud, plus de 45°C, que certains étaient fermés. En même temps je les comprends, personne n’a envie de frire quoi que ce soit en pleine canicule et encore moins quand il faut le faire dans une boite !

Portland Oregon Alder Food cart pod

Alder Street Food Cart Pod
639-, 689 SW 10th Ave,
Portland, OR 97205

On continue de se balader dans Downtown et l’impression est plutôt un centre-ville comme on les voit aux USA : beaucoup de bureaux, infrastructures modernes, les rues sont larges et on peut en faire le tour en environ une bonne demi-heure.

Portland Oregon

Portland Oregon

On s’arrête sur l’étonnamment déserte place Pioneer Courthouse Square, appelée le « salon de Portland », endroit parfait pour regarder les passants et faire une pause. La place porte le nom et se situe juste en face du plus vieux tribunal fédéral de l’Ouest des États-Unis. Encore une fois, la chaleur a dû chasser pas mal de gens vers des airs plus climatisés.

Pioneer Courthouse Square
701 SW 6th Ave,
Portland, OR 97205

En revenant vers Nob Hill, notre quartier pour deux jours et point de départ, on fait un petit détour qui nous emmène devant le Providence Park, le stade de la ville.

Portland Oregon Providence park

Northwest, c’est le quartier le plus huppé de Portland et il est connu pour ses villas victoriennes, ces manoirs sur les hauteurs de la ville, ces très bons restaurants et la 23rd Street qui est une rue pleine de petites boutiques pour faire du shopping.

Portland Oregon Nob Hill

Pour diner, on prend racine chez Bamboo Sushi. Le restaurant a beaucoup de succès car il s’agit du premier restaurant de sushi certifié « durable » dans le monde. Les poissons servis sont issus exclusivement d’élevage en bonne santé autant en termes du nombre de la population que dans la manière dont ils sont péchés. Le restaurant en lui-même a été conçu dans une optique de développement durable : les meubles, les baguettes, les doggys bags sont fait à partir de matières recyclées et sont recyclables. Les restes de nourriture sont compostés au maximum et même les sources d’énergie utilisées sont des énergies renouvelables à 100%. Et avant tout, c’était de la bombe dans nos bouches !

Portland Oregon

Eclairage tout pourri certes, mais délicieux dans la bouche

Bamboo Sushi
836 NW 23rd Ave,
Portland, OR 97210

Pourquoi Portland est considérée comme « weird » ?

Keep Portland Weird sign

Bonne question ! Apparemment chacun a son opinion sur ce que le weird (bizarre) veut dire pour eux. Du coup, j’y vais de ma petite opinion et ça peut peut-être fâcher.

Alors oui, ils ont des food trucks, oui il y a une atmosphere artistique dans la ville mais pour moi, ce qui était bizarre à Portland, c’est les gens et la façon qu’ils ont de reconnaître les marginaux parmi eux. Et il y en a beaucoup.

C’est un équilibre intéressant entre une ville de hipster qui inclut et accueille sans jamais juger toutes les idées et modes de vie différents, mais aussi une ville où viennent se retrouver ceux qui sont ravagés par les drogues, ceux qui vraiment devraient être dans des institutions spécialisées (franchement, je le dis sans mépris aucun) et ceux qui ont juste abandonné le système. En l’espace de deux jours, on a vu un mec danser avec un petit bâton de glace, un mec se taper les genoux une dizaine de fois, faire le tour du banc sur lequel il était assis, s’y rasseoir pour recommencer sans fin, on nous a dit bonjour en passant sans vraiment nous regarder, on a vu une demi douzaine de personnes ayant des conversations super animées avec elles-mêmes, qu’ils soient entourés de passants ou non, un mec s’arrêter en vélo devant un troupeau de pigeon, leur cracher dessus comme un chat en les pointant du doigt (oui tous les oiseaux se sont envolés façon Maman j’ai raté l’avion), des gens camper comme je l’ai dit, en pleine rue et quand je dis ça, je dis pas juste dans un coin, c’est en plein MILIEU du trottoir. Certaines personnes sont chelous et il y a beaucoup de jeunes sans-abris.

Portland Oregon coffee Shop mini

Ceci est un mini coffee shop

Le reste de la population est complètement lucide sur la situation. Personne se pose trop de question, c’est comme ça. Pendant un de mes doughnut stops, j’ai discuté avec un employé qui me disait que oui les gens ici sont crazy, fous. Je lui ai raconté ce qu’on avait vu pendant notre séjour et il m’a répondu « that’s Portland for you« . Ça me l’a bien résumé.

Dans le prochain article je te parlerai de notre deuxième journée à l’International Rose Test Garden et le Japanese Garden.

Connaissais-tu la réputation de Portland? Si tu as déjà visité cette ville, qu’as tu aimé voir? Dis-moi tout dans les commentaires!


 

Tu aimeras aussi...

4 commentaires

Cécile (Les Chtites Gôneries) 16 août 2017 - 07:01

Très très sympa ce début de séjour! ça donne vraiment envie d’y aller! C’est fou cette librairie! De quoi s’y perdre des heures. Bonne journée

Répondre
Sarah 16 août 2017 - 12:27

Oui et cela faisait vraiment du bien. J’imagine encore déambuler dedans <3

Répondre
Laurane 15 août 2017 - 16:20

La ville a ‘air sympa mais c’est dommage pour une partie de la population :/
Je reviendrai lire votre deuxième journée 🙂

Répondre
Sarah 16 août 2017 - 12:28

Oui c’est dommage, je pense faire plus de recherches de mon cote pour comprendre le pourquoi du comment!

Répondre

Laisser un commentaire