Accueil ExpatriationProcédures et Travail Comment j’ai trouvé un stage et un travail aux Etats-Unis

Comment j’ai trouvé un stage et un travail aux Etats-Unis

écrit par Sarah 13 novembre 2013
Comment j’ai trouvé un stage et un travail aux Etats-Unis

Je sais que j’ai un onglet qui explique mon parcours mais de tous les emails que je reçois c’est la question qui revient le plus souvent: comment as-tu fait pour travailler aux USA? C’est vrai que j’ai jamais vraiment expliqué comment j’en suis arrivé là d’une manière plus précise.

philadelphie skyline
Visit Philly

C’est bon t’as gagné, j’ai compris que tu t’en carre de quand je suis arrivé mais tu veux plutôt savoir comment j’y suis arrivé. Par contre, t’as perdu parce que tu vas avoir droit à un pavé !

Dans mon école on a de nombreux anciens ou d’intervenants aux Etats-Unis et pas mal d’entres eux viennent nous raconter leur parcours. Il y a une chose que je trouve qu’ils ne nous ont jamais assez répété ou mis en valeur c’est que trouver un stage/un travail ou immigrer aux Etats-Unis ce n’est pas facile ! Honnêtement tu t’en doutes un peu mais j’aimerais bien que ce soit un petit plus accentué.

Pour travailler ici sors- toi de la tête que :

    • Les Français sur place peuvent t’aider à trouver des stages à la pelle :

Réseauter c’est super bien quand c’est bien fait, oublier que ces personnes ont galéré pour être là où elles en sont c’est insultant. Les personnes de mon réseau que j’ai consultées ne m’ont pas forcement aider à trouver un stage mais elles m’ont toutes apportées quelque chose : un nom, une revue de mon CV, de l’aide à la traduction, de l’aide à préparer les entretiens… Si quelqu’un de ton réseau te répond que son entreprise ne recrute pas, demande lui des conseils pour ton CV ou tes entretiens et les différences entre les entretiens français ou américain. Envoie pas ton CV sans mettre de la vaseline avant !

Aussi ici, quand on pistonne, on ne dit pas : mon cousin a besoin d’un travail, vous pouvez le dépanner?

Quand on pistonne, on met sa réputation en jeu. On vend son candidat. La plupart du temps, il y a une prime derrière s’il est embauché et reste au moins 90 jours. Ça la fout super mal si le mec que t’a recommandé est une loque qui n’est pas performante. Quand tu es pistonné, tu dois avant tout impressionner ton pistonneur.

  • Les entreprises françaises te favoriseront par rapport à un candidat local

Ici ça parle anglais dans les bureaux. Si t’as des collègues français, cool pour toi mais n’oublie pas que il faut vendre ton français en tant qu’atout pas en tant qu’acquis. Aussi, te faire venir, ça va surement leur coûter du pognon et donc s’ils peuvent trouver un mec qui a déjà une Green Card et qui parle français et anglais parfaitement, qui est un level manager et qui peut rester plus longtemps si besoin, ils le choisiront lui.

Trouver un stage aux USA

J’ai fait une école de commerce Bac+5 et en fin d’étude on doit effectuer un stage de 6 mois. Si t’as bien suivi tu sais que j’ai rencontré Mr Mine quelques mois avant de commencer ce stage donc j’étais plutôt orientée US et surtout région de Philadelphie.

Pour trouver une stage aux USA, il n’y a pas de secret: il faut chercher!

PARTOUT

L’endroit où on t’accepte c’est l’endroit pour lequel tu fais ta valise. New York, San Francisco et Los Angeles, c’est super joli mais tout le monde le sait donc garde l’esprit ouvert et postule autre part aussi.

Je suis quelqu’un d’assez têtue et coriace donc je savais que chercher un stage aux USA ça n’allait pas être facile d’autant plus que je cherchais dans une région et même une ville spécifique. Triple difficulté: Pays>Région>Ville. New York même si très près de Philadelphie n’était pas une option. Aucun intérêt pour moi de venir en stage pour me rapprocher de mon chéri si c’était pour ne pas être dans la même ville. Si tu es coriace et que tu es fixé sur une région comme moi, sache que ce sera plus dur.

J’ai envoyé une centaine de CV, postulé à toutes les offres sur les site des entreprises que je ciblais et reçu de nombreux refus. J’ai eu de l’aide de mon réseau mais honnêtement je pense que la plupart ne savent pas vraiment comment expliquer la situation des visas à ceux à qui ils transmettent mon CV. Par contre, ils m’ont beaucoup aidé à me mettre à la page américaine : CV et lettre de motivation entre autres. Les chambres de commerce sont aussi très utiles!

FACC Philadelphie

La plupart de mes réponses encourageantes sont venus de mes candidatures spontanées ! Et puis ça, pas de miracle, il faut recréer et adapter son CV/lettre de motivation à chaque fois et c’est SUPER RELOU ! On tape au pif si on a pas d’adresse email. Je me suis servi de LinkedIn et de ses groupes de français aux Etats-Unis et notamment cette page qui recense toutes les entreprises du réseau par industrie et région. UNE MINE D’OR que je te donne gratos.

https://www.linkedin.com/directory/companies/

C’est comme ça que j’ai trouvé mon stage. J’ai été sur les sites de TOUTES les entreprises dans mon industrie (Transport et Supply Chain) sur Philadelphie et ça m’a pris 5 jours entiers pour envoyer des emails à chacune.

Le visa

Le visa correspondant est le visa J-1 Intern (attention le J-1 TRAINEE a d’autres conditions et restrictions). Sur Parenthèse Paris, organisme qui s’est occupé de mon visa, tu trouveras tout ce que tu dois savoir sur ce visa (période, durée, extension, répétition de stage, coût etc.).

Pour la petite histoire, le premier J-1 je l’ai payé toute seule (merci PAPA en fait !) et le deuxième c’est mon entreprise qui me l’a payé.

Ils donnent également d’excellents conseils pour la recherche de stage et l’envoi de candidature. Par exemple, on n’envoie JAMAIS la lettre de motivation en tant que pièce jointe mais en tant que corps du mail ! Sur le même thème, je te conseille de virer un des paragraphes non important de ta lettre de motivation (le deuxième ou le dernier je dirais) et de mettre ce paragraphe afin de diffuser la situation du visa dès le début :

  • In regards to my legal eligibility to train with your organization, I would be participating in the J-1 Visa Internship USA program, sponsored by the Council on International Educational Exchange [CIEE]. (www.ciee.org)

    As my sponsor, CIEE is authorized by the U.S. government to issue the necessary documentation for me to obtain a J-1 visa, which allows me to train legally in the U.S for up to 12 months. I will also arrive with my sponsor provided, full coverage health insurance. Please see the following link for the details of this private health insurance: http://www.ciee.org/insurance/

    J-1 Visa participants are exempt from the following taxes :

    • Social Security Taxes (FICA)
    • Federal Unemployment Taxes (FUTA)
    Further information on tax exemptions in the J-1 program can be found on CIEE’s website: http://www.ciee.org/hire/intern/hosting/index.aspx

    By participating in the J-1 Visa program, you will be contributing to the United States’ cultural exchange and public diplomacy policies and will benefit from the support of CIEE for the duration of the internship.

Ou tu peux utiliser tout le modèle ici.

Trouver du travail

Pour ceux qui travaillent déjà, la première étape est de se renseigner en interne sur les opportunités d’expatriation. C’est la voie la plus rapide et simple.

Pour les autres comme moi (à savoir les jeunes diplômés) mêmes étapes de recherche qu’au dessus en plus dur. Le visa H1-B coûte en moyenne $5000 à l’entreprise et il y a des deadlines et quotas à respecter. Pour rappel, j’avais parlé de ce visa dans ces deux articles.

Le fait de faire mon stage dans cette entreprise leur a permis de voir ma valeur pendant 12 mois et ça leur a paru justifié de dépenser le coût du visa H1-B pour pouvoir me garder après.

Je conseille donc toujours aux plus jeunes d’entre vous qui me pose la question de commencer par un stage ! Il n’y a rien de mieux pour faire passer la pilule des $5000 de visa H1-B que de leur montrer ce que tu vaux avant, quand les frais de J-1 Intern sont deux fois moins chers.

Le stage, c’est le pied dans la porte, à toi d’y passer la tête ensuite.

Tu aimeras aussi...

45 commentaires

Lou 9 septembre 2017 - 17:33

Coucou, je te laisse ce petit commentaire pour te dire que ton parcours m’inspire énormément et j’espère que j’aurai la chance d’en avoir un similaire au tien. Je suis en licence 3 management et je dois effectuer un stage de 3 mois en fin d’année à l’étranger, j’ai beaucoup pensé aux Etats Unis mais je me rends compte que c’est trop d’investissement pour une si courte durée, du coup je me donne comme projet de réaliser mon stage de fin d’étude (donc dans 2 ans) aux Etats Unis. (En espérant que ce sera toujours possible, vu la conjoncture américaine actuelle…) Voilà encore une fois ton parcours m’inspire beaucoup et j’espère que j’y arriverai également 🙂 pleins de bonheur à toi aux USA!

Répondre
Sarah 11 septembre 2017 - 09:42

Merci beaucoup et bon courage!

Répondre
Camille 14 février 2017 - 12:10

Bonjour Sarah !
Je viens juste de trouver ton blog que j’aime beaucoup.
Je suis un peu dans la même situation que toi : j’ai fait mon stage de dernière année dans une entreprise pendant 6 mois (sous visa J1) en 2016. Après ce stage, je suis revenue dans cette entreprise encore sous visa J1 pour une durée d’un an (depuis janvier 2017) et mon entreprise souhaiterait que je reste plus longtemps. Il me faudrait donc un visa H1B. Je voulais savoir si, d’après ton expérience, il était possible de remplir une candidature pour ce visa seuls (sans avocat). L’entreprise dans laquelle je travaille n’est pas une grosse multinationale et ils ne connaissent pas grand chose à toutes les spécificités de visa etc, donc j’essaye de collecter le maximum d’info.

Merci 🙂

Répondre
Sarah 14 février 2017 - 15:58

Salut! Je te le déconseille fortement. Autant je pense que pour la GC tu peux t’en sortir autant le H1B c’est presque sur que ca va jouer contre toi. Il y a beaucoup trop de subtilités et de trucs a faire. Surtout dans le climat actuel qui ne va que renforcer les conditions pour l’obtention d’un H1B!

Répondre
Camille 21 février 2017 - 11:43

Bonjour 🙂 ! Merci pour ta réponse.
Oui c’est ce que je pensais…
Est-ce que tu aurais un contact à me donner qui pourrait me renseigner sur la « force » de ma candidature (est-ce que ça vaut le coup ou pas quoi) ?

Merci !

Répondre
Sarah 21 février 2017 - 11:52

Malheureusement, j’utilisais les avocats des boites qui m’embauchaient :s. Demande sur myvisajourney.com!

Répondre
Camille 22 février 2017 - 11:01

ça marche ! Merci beaucoup !

Linda 10 février 2017 - 18:57

Coucou Sarah
Je voulais savoir quand l’entreprise te sponsorise pour avoir le visa j1, es-ce qu’il faut remplir des documents de l’université où on fait le master ?
J’ai trouvé un stage à New Jersey et l’entreprise me sponsorise mais j’aimerais partir dès maintenant là-bas vu que j’ai de la famille.
Merci de me répondre s’il te plaît et de m’expliquer un peu comment ça se passe.
Si tu as un lien n’hesites pas à me le passer
Bon courage

Répondre
Sarah 11 février 2017 - 15:15

Bonjour! Oui si tu fais un J1 Intern, ton université doit remplir des papiers! Tu peux partir en ESTA avant mais tu dois rentrer pour obtenir ton J1. Tu ne peux pas rester sur place.

Répondre
le philippe 6 février 2017 - 13:35

Bonjour Sarah,

Je viens de tomber sur ton blog et de lire tes articles très intéressant d’ailleurs.
Je suis française et je suis sur Atlanta pour une durée de 90 jours (de Janvier à fin Mars), j’ai suivi mon copain qui a été muté la-bas.
Mon but est par la suite de pouvoir rester sur Atlanta.
Je cherche alors soit une école privée (visa étudiant) pour me remettre à niveau en anglais ou alors un stage c’est ce que l’alliance française m’a conseillé.
Qu’en penses-tu ?
As-tu quelques pistes à me donner ?
Merciiii

Je suis allée a l’alliance française et on m’a suggeré de chercer u

Répondre
Sarah 7 février 2017 - 18:15

Coucou, oui je te conseille de contacter l’Alliance Francaise mais tu vas DEVOIR rentrer en France pour obtenir ton J-1 absolument. Il me manque la fin de ton commentaire par contre!

Répondre
maite 9 septembre 2016 - 09:14

merci de partager tout ça sur ce blog. je suis actuellement en recherche de stage pour cet été et tu m'as déjà apporter beaucoup de réponses à mes questions.
Bonne continuation à toi !!

maite

Répondre
aurelieroger 6 mai 2016 - 13:56

Merci de partager ton expérience, je commence à prospecter pour le secteur du luxe et tes conseils sont très bien! Bon courage à toi pour la suite!

Répondre
cceele 11 mars 2016 - 14:35

Merci à toi 🙂

Répondre
SarahContePhilly 11 mars 2016 - 14:31

C'est regle! Merci!

Répondre
SarahContePhilly 11 mars 2016 - 14:22

Ah mince! Je vais y regarder de plus pres!

Répondre
cceele 29 février 2016 - 10:22

Bonjour Sarah !!

Ce lien ne donne plus accès à la page http://www.linkedin.com/directory/companies#sthas… 🙁

Répondre
hanane 27 août 2015 - 17:42

Bonjour, j'ai lu que la restriction des 2 ans était pour ceux qui souhaitaient redemander un visa J1. La seule différence entre le J1 trainee et Intern c'est que l'intern est pour ceux qui viennent de finir les études dans les 12 mois maximum 🙂
"De plus, si vous avez déjà obtenu un visa J-1 Intern ou Trainee :
Vous devrez justifier une expérience supplémentaire en-dehors des USA (scolaire ou professionnelle) de minimum 24 mois avant de demander un nouveau visa J-1."

Répondre
pbonniot 9 avril 2015 - 10:50

Concernant J-1
Juridiquement, vous pouvez faire une mission de moins de 90 jours dans le cadre du Visa Waiver Program pour les citoyens européens (et autres) .
L'information sur le "Visa Waiver Program" est ici: http://travel.state.gov/content/visas/english/bus

Ainsi, si vous signez une convention avec une société française et que vous partez aux USA dans le cadre d’une mission avec cette société vous êtes en parfaite légalité.
La société ADI a étudié les aspects juridiques de ce processus et propose plusieurs missions aux USA dans le cadre d’une convention de stage française. http://international-adi.com/stage/fonctionnement

Répondre
Stage4u 30 novembre 2014 - 14:15

Quels parcours du combattant ! Je lis votre blog et je suis surprise que les français expatriés aux Etats-Unis ne t'aient pas aidé à trouver un stage. Je croyais que les gens étaient solidaires ensembles. Les recrutements en France et aux Etats-Unis sont différents. Vous allez aider beaucoup de gens qui veulent s'expatrier aux Etats-Unis.

Répondre
SarahContePhilly 18 novembre 2014 - 17:56

Il n'y a pas de lien…

Répondre
SarahContePhilly 18 novembre 2014 - 17:56

Un conseil :Taper a TOUTES les portes (dans ton domaine) il n'y a jamais "trop" de candidatures envoyees. 2 mois par contre c'est vrai que c'est pas beaucoup mais je sais qu'il y en a qui vienne pour 2 mois voir moins. C'est juste plus difficile a vendre. Comme j'ai dit dans l'article, ta lettre de motivation est un moyen de parler du visa et de te vendre en effet.

Répondre
SarahContePhilly 18 novembre 2014 - 17:54

Caroline, pour pouvoir etre stagiaire il faut remplir certaine condition. Je te conseille de regarder sur le site CIEE si tu es eligible encore pour un J1
J'etais remunere en fonction du profil mais attention si tu es "trop paye" pour un stagiaire il y a des gens que ton dossier ne passe pas.

Répondre
thomas 2 novembre 2014 - 16:17

Voici une agence de placement en stage americaine basee a New York, specialisee dans les profils francophones, et proposant de nombreux stages payes a New York.
Il peuvent vraiment vous faciliter la tache!. Ils fournissent aussi des vsa J-1.

Répondre
Ines 23 octobre 2014 - 17:25

Bonjour Sarah !

Je suis très impressionnée par ton parcours ! C'est rare de tomber sur des personnes aussi déterminée !!
Je suis en Licence 3 d'anglais (elle sera validée à la fin de l'année), et j'aimerais faire un stage aux alentours de Philadelphie cet été. J'ai qql petites questions : tu penses que je peux trouver qqc sachant que je ne suis disponible que pour 2 mois ? En ce qui concerne les candidatures, le mieux c'est d'en faire plusieurs, partout, mais sais-tu s'il y a des domaines plus "simples d'entrée" que d'autres ? Et enfin, penses-tu qu'il faut se vendre au maximum dans la lettre de motivation ? Je n'ai pas "d'atouts" particuliers, donc je n'ai aucune idée de ce que je vais pouvoir raconter…
En tout cas, j'étais sur le point de baisser les bras avant de tomber sur ton blog, donc un grand MERCI ! Et bisous à toi 🙂

Répondre
Caroline 30 septembre 2014 - 12:53

Bonjour, étant salariée depuis près de 7 ans, dans la communication et aujourd'hui dans l'export, donc.. pas "junior", j'aimerais savoir s'il est possible de trouver un stage là-bas sans être étudiante en France? ce serait ma solution de repli, si je ne trouve pas d'offre d'embauche pour un emploi? Ton stage était-il rémunéré? La rémunération se fait-elle selon le profil? j'imagine que oui? Merci de ta réponse.

Répondre
SarahContePhilly 1 septembre 2014 - 17:28

Bonjour Louis, il n'y a absolument AUCUN visa qui te permettent de venir faire des petits boulots. Tu dois avoir une offre d'embauche dans les main avant de pouvoir demander un visa de travail. Il n'y a pas d'autre solutions.

Répondre
SarahContePhilly 1 septembre 2014 - 17:27

J'ai tapé à toutes les portes, si j'avais 5 emails, j'envoyais aux 5 emails. Et je n'ai fais que 2 relances. Si ton profil interesse ça ne devrait pas prendre plus de 2 relances pour qu'ils te contactent.

Répondre
louis 27 août 2014 - 09:28

Bonjour, J'envisage moi aussi de m'installer aux states juste après mes études. Je n'ai pas envie d'attendre d'avoir trouver un job avant d'y aller. Est ce qu'il existe un visas pour cela? Je pense commencer par des petits boulots afin de gagner un peu de sous avant de chercher un job dans la communication. C'est possible ou pas? Merci

Répondre
Stéphanie 30 juillet 2014 - 10:51

Hello Sarah,
J'ai encore quelques questions à te poser sur les démarches pour trouver ton stage. Lorsque tu as envoyé tes candidatures spontanées,
– tout d'abord as-tu adressé tes candidatures à des opérationnels? à la RH? à un email générique ou un email personnalisé?
– as-tu été obligée de relancer les entreprises? Si oui, combien de fois? Avant d'obtenir un entretien?
Merci beaucoup pour ton aide (encore) !

Répondre
SarahContePhilly 16 juillet 2014 - 13:15

Mon niveau d'anglais a toujours ete bon. Je le parle depuis petite mais mes "idioms" et expressions locales se sont ameliorees. J'ai fais les entretiens sur place en venant en vacances voir mon copain. Pas de question pieges mais ca depend des entreprises donc je ne peux pas te donner une reponse generale.

Répondre
Stéphanie 15 juillet 2014 - 10:14

Hello,
Merci beaucoup pour ta réponse.
Autre question, comment estimais-tu ton niveau d'anglais au moment de ton expatriation? Je parle épisodiquement en anglais pour mon travail (je n'ai pas trop peur de verbaliser mes idées et autre), mais je sais qu'il est loin d'être parfait, que je fais pas mal d'erreur et aussi bien à l'écrit qu'à l'oral…
Et comment se sont passées des entretiens? Par skype? Des questions pièges?
Encore merci, je ne désespère pas, mais c'est pas toujours simple de garder le cap et de ne pas douter 🙂

Répondre
SarahContePhilly 11 juillet 2014 - 17:39

Bonjour!
Je suis désolée de ne répondre que maintenant. J'ai juste contacté les chambres de commerce pour savoir si elles avaient des offres publiées quelques part ou un annuaire à utiliser, et j'ai cherché sur leurs sites web aussi!

Répondre
SarahContePhilly 11 juillet 2014 - 17:35

Oui c'est un atout! Beaucoup de personnes perdent espoir et la perseverance fait la différence.

Répondre
Stéphanie 24 juin 2014 - 08:07

Bonjour Sarah,
Merci beaucoup pour toutes ces précieuses informations. Elles réconfortent, car la recherche de stage/emploi n'est pas aisée, surtout en étant en France.
Dans ton article tu parles des recherches que tu as effectuées auprès des chambre de commerce. Pourrais-tu donner un peu plus de détails sur la façon dont tu t'y es prise?
Merci beaucoup pour ta détermination, c'est un bon exemple à suivre 😉

Répondre
François 16 juin 2014 - 15:06

C’est vrai que ce n’est pas ce qu’il y’a de plus facile … mais qui ne tente rien n’a rien! Avec une bonne dose de détermination, de travail et un coup de chance, il est possible d’arriver à tout 🙂

Répondre
SarahContePhilly 27 janvier 2014 - 19:54

Bon courage!

Répondre
Hajer 3 janvier 2014 - 13:06

Merci beaucoup!
J'ai fait le petit test et il semble en effet que c'est bon, j'ai également découvert le site de "Parenthèse" qui aide les stagiaires à obtenir le visa J1…
Bon reste plus qu'à postuler et espérer être aux US dans un an 😉

Répondre
SarahContePhilly 31 décembre 2013 - 15:04

Bonjour! Tu dois etre en formation ou diplomee depuis moins de 12 mois pour pouvoir pretendre au J1 Intern. Cela a l'air d'etre ton cas. Pour le J1 Trainee, il faut avec un diplome, avoir ete diplome depuis plus de 12 mois, et avoir minimum un an d'experience en entreprise.

Il me semble que tu puisses pretendre au J1 Intern mais passe ce test pour en etre certian: http://www.ciee.org/intern/resources/eligible.asp

Répondre
Hajer 29 décembre 2013 - 14:43

Salut!
Je lis de temps en temps ton blog et je trouve ton style d'écriture très sympa. en plus j'adore les USA donc si je peu en apprendre davantage sur le mode de vie là-bas je prends!
J'ai une petite question concernant le visa J1 pour les stages, est-ce possible d'avoir le statut de stagiaire sans être inscrit dans une formation en France?
J'ai un master et je fais un MS en alternance actuellement, j'aimerais en finir avec les études après ça si possible. Mais trouver un boulot à l'étranger comme tu dis c'est dur, donc je me demandais si je pouvais commencer par un stage comme toi mais sans préparer de diplôme :-/
Merci pour ta réponse et bonnes vacances!

Répondre
SarahContePhilly 19 novembre 2013 - 17:14

Embauche par la meme boite en effet! Excellente question en fait: j'etais sous visa J-1 INTERN qui n'a pas cette restriction de deux ans qu'a le J-1 TRAINEE. J'ajoute une precison dans l'article.

(ou peut-etre que j'ai juste eu trop de chance pour une fois…)

Répondre
SarahContePhilly 19 novembre 2013 - 17:13

Cibler oui! Quand tu sais ce que tu veux faire!

Répondre
ben 19 novembre 2013 - 16:34

bravo!
une question: as tu ete embauchee par la meme boite (ou une autre branche) que celle qui t'as fait le visa J1?
car apparement il y a une 'clause' qui dit que tu dois attendre un an apres ton J1 pour pouvoir travailler dans la meme boite sous H1b (ou E2)…

Répondre
Sandra 13 novembre 2013 - 20:26

Oops, j'ai oublié de rajouter à mon commentaire que ma recherche de stage n'aurait pas été si longue si j'avais commencé à chercher à San Francisco et à New York. J'avais envoyé pas mal de candidatures spontanées à Chicago, Philadelphie et Atlanta sans trop de succès. Dès que je me suis tournée vers SF et NYC, j'ai eu quelques entretiens au bout d'une semaine.

Répondre
Sandra 13 novembre 2013 - 20:00

Je dirais même que faire ses études aux USA t'ouvre encore plus de portes surtout si c'est un master.
Même si tu te donnes a fond dans ton stage, il se peut que l'entreprise ne te garde pas, faute de moyens.

Répondre

Laisser un commentaire