Accueil Mariage Se marier en France avec un américain: Episode 1 « La paperasse »

Se marier en France avec un américain: Episode 1 « La paperasse »

écrit par Sarah 17 mai 2016

J’avais trooooop envie de te donner tous les détails de tout ce que je fais pour mon mariage!!! Mais en fait, je suis tellement une fan des surprises que si je mets sur le blog je vais tout gâcher! Du coup, je me demandais bien ce que j’allais pouvoir partager avec toi. Comme une réponse à une prière, l’administration française a décidé de me donner de quoi faire couler de l’encre, ou perdre des cheveux, ou tout abandonner et partir vivre en autarcie.

 Mr Mine est moi on devait rentrer en France le 20 avril pour pouvoir s’occuper de deux-trois trucs concernant le mariage (notamment notre super déjeuner test).

Un éclair de génie veut que je me dise : ce serait quand même cool si on pouvait régler la mairie à ce moment-là aussi. C’était le 8 avril, un vendredi. Oui tu peux commencer à rigoler moi pleine d’espoir qui pense régler quelque chose un vendredi en fin d’aprèm en France (le matin ici). Je contacte donc ma mairie à qui j’explique en à peu près une demi-heure que NON je n’essaye pas de me marier en avril (« Mais vous comprenez, c’est IMPOSSIBLE la publication des bans prend 10 jours ! ») et que s’ils pouvaient faire une exception et m’envoyer la liste des documents nécessaires par email (« On envoie pas ça par email parce que en principe, les mariés viennent prendre la liste. Vous pouvez pas venir chercher le dossier ?? »), ça nous permettrait de prendre de l’avance et de venir avec les documents PRÊTS. Parce que derrière, il faut prendre un rendez-vous pour faire le dépôt du dossier avec les deux fiances présents impérativement. Après avoir expliqué le pourquoi du comment, avoir épelé mon adresse email façon militaire (« Non S comme Sapin quoi ! »), je reçois… RIEN… Du coup, le weekend passe et je rappelle lundi à 7h du matin ici. C’est l’heure du dej’… Long story short: Email mal écrit forcement, on me renvoie les documents.

Les sueurs froides commencent. Il faut en gros :
  • Pièces d’identité (originales + photocopies)
  • Acte complet de naissance de moins de trois mois
  • Justificatifs de domicile : Titre de propriété ou bail ET (il est important celui-là pour la suite de l’histoire, episode 2) 2 justificatifs de domicile (originaux + copies)
  • Listes des témoins
Dans le cas où un des époux est étranger :
  • Pièces d’identité
  • Acte de naissance de moins de 6 mois émanant de la Mairie du lieu de naissance, portant l’apostille du Consulat de France du pays d’origine
  • Un certificat de coutume émis par le Consulat
  • Un certificat de célibat émis par le Consulat

Le tout traduit en français par un traducteur agrée

Lundi aprèm mes docs à moi sont prêts, en même temps il y a pas grand-chose, ma demande d’acte de naissance s’est faite en ligne et a carrément le temps d’arriver chez mon papa avant même qu’on arrive. Pour avancer Mr Mine, je regarde comment obtenir un extrait de naissance aux US : 5 jours ouvrés. 

Hahahahahaha

Jim se dépêche d’aller au The Division of Vital Records, qui se trouve être comme le DMV (je t’en avais parlé ici et ici !), il doit donc y retourner le lendemain. Nous sommes donc mardi 12 avril, 20$ plus tard on lui donne un papier lui disant de revenir le 19 avril pour venir le chercher. Nous devons partir le 20.

Re-hilaritude
Pour toi qui veut te marier en France avec un étranger sache que :
  1. Aux USA, ce n’est pas la mairie qui émet les certificats de naissance, mais l’Etat de naissance et que donc
  2. l’apostille n’est pas déposée par le Consulat ou l’Ambassade de France (d’ailleurs merci à vous, Ambassade de France à Washington, je ne sais pas ce que j’aurais fait sans votre inefficacité INOUÏE et votre support carrément inexistant via vos réponses en une phrase à mes emails de 2 paragraphes) car ils ne sont pas autorisés à attester de la véracité d’un document étranger ce qui veut dire que
  3. cette phrase : « Acte de naissance de moins de 6 mois émanant de la Mairie du lieu de naissance, portant l’apostille du Consulat de France du pays d’origine. » ne veut absolument rien dire !!

Comment je le sais ? Parce que le Consul de France à Philadelphie a été génial et m’a expliqué tout ça. Il m’a expliqué que l’apostille est un sceau qui permet aux pays signataires de la convention de la Haye de reconnaître les documents officiels émis par l’un d’entre eux. Donc l’ambassade n’a rien à voir là-dedans. Ils peuvent juste regarder la trad. et dire « ouais c’est correct » et mettre un petit tampon, comme n’importe quel traducteur agrée. Il m’a aussi fait les deux certificats dans les deux langues sous 48h sans problème. Il est américain donc j’imagine que ça joue sur l’efficacité!

Le seul truc que mon Consul a pas pu me régler c’est le fait Harrisburg, la capitale de la Pennsylvanie, prend 10 jours pour mettre une apostille… Si on récupère le certificat de naissance le 19 pour partir le 20…

Re-re-hilaritude 

Mézigue (c’est moi ça) a passé un petit coup de fil à Harrisburg et MIRACLE, il se trouve que tu peux te pointer là-bas en live et il te la colle direct l’apostille (avec 15$ évidemment)!

Alors question avant l’Episode 2 : qui est-ce qui s’est tapé un mini road-trip vers Harrisburg la veille de son départ ??
Apostille Harrisburg

Tu aimeras aussi...